Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Retour à l'Edito <<

Article précédent << >> Article suivant

 

>>Onélia Oranges (2) Tour(s)

//un de moins pour plus de maîtrise

Nous y voilà! C’est bien dans cette rubrique que nous reparlons en détail du passage à 2 tours de distribution d’oranges au lieu de 3, comme à l’habitude depuis 15 ans.
Tout d’abord nous voulons adresser un message à celles et ceux qui seraient passés à côté de l’info dans le numéro précédent de notre modeste parution semestrielle : ce n’est pas une mauvaise plaisanterie, il n’y aura bien que 2 livraisons d’oranges cet hiver. Si c’était une plaisanterie, depuis le temps qu’elle traine en longueur, ce ne serait plus drôle... En revanche gageons qu’il en aille de même pour les saisons d’oranges que pour les plaisanteries, et que les plus courtes soient les meilleures.
Petit rappel des faits pour introduire ce qui va suivre.
Les fins respectives des 2 dernières saisons (20 & 21) ont été particulièrement gâchées par la très mauvaise conservation de fruits ayant subi moult aléas météorologiques. Une petite observation statistique nous a permis de déceler que la période la plus critique se concentrait sur la dernière quinzaine de jours de livraison de la saison. A partir du 20 février, s’il fallait mettre une date sur le calendrier. La programmation «classique à 3 tours» de la saison 22 à venir, en intégrant les paramètres de calendriers scolaires d’une part et de maturité des fruits d’autre part, décalait dangereusement les dates de livraisons jusqu’au 10 mars. Un risque trop grand et largement inacceptable. Alors plutôt que de subir l’affront d’un 3e tour catastrophique, la décision a été prise de concert avec notre régisseur sicilien de ne pas le faire pour la saison 22. Radicale, mais incontournable. Outre le calendrier et les fruits, il y a un autre facteur qu’il convient de ne pas négliger. Le facteur humain. Vous. Amis, clients et consommateurs. Petit sondage anonyme et sans engagement. Parmi celles et ceux qui ont été victimes des mauvais fruits de la fin de l’hiver, livrés ou non, combien aurait spontanément cessé de commander pour la 3e livraison si cette dernière avait été maintenue? A ce stade de la réflexion, vous avez compris où nous voulions en venir. Le maintien de la 3e livraison pour la saison 22, sachant que la probabilité d’effondrement des commandes est impossible à anticiper mais tout à fait réelle, représente là encore un risque trop grand et largement inacceptable. Réserver une quantité d’oranges encore plus aléatoire qu’à l’ordinaire, conserver les effectifs en personnel et en moyen technique pour livrer encore moins que d’habitude, au-delà du risque, ce n’est pas sérieux. Sans parler de la qualité des fruits livrés durant ce 3e tour de la saison 22. Anticiper ou subir. Dans tous les cas faire un choix, même difficile, même contraire aux usages ou aux habitudes. Nous avons tranché.
Précisons toutefois que si nous insistons sur la saison 22 à 2 tours, c’est que nous ne sommes en pas en mesure d’affirmer que ce chambardement est définitif et irréversible. Oui, bien entendu, une organisation de dates ou de jours sur un calendrier n’est jamais ni définitive, ni irréversible. Il nous appartiendra en temps utile de dresser le bilan de cette expérience et d’envisager la suite dans les meilleures conditions... S’il est vrai que nous avons dévoilé un peu d’avenir jusqu’au mois de mars prochain dans deux autres rubriques, nous n’allons pas encore et pas déjà nous projeter dans la saison 23. Accomplissons d’abord la 22 et ses 2 tours. Nous aurons tout loisir de sortir nos petites balances à plateaux au printemps et à l’été 2018 pour peser éléments, facteurs et arguments en faveur du retour à 3 ou du maintien à 2. Parce que oui, l’année prochaine, le champ lexical du maintien plaidera pour 2 alors qu’aujourd’hui il parle pour 3. D’ailleurs, ce nouveau calendrier au cours duquel chaque livraison est à cheval sur deux mois ne peut plus être exprimé en mois unique. Avant il y avait les oranges de «décembre» (bien que certaines arrivaient déjà fin novembre), les oranges de «janvier» et enfin les oranges de «février» (qui débordaient généreusement sur début mars). Pour cette saison 22, il conviendra plus de parler de Premier Tour et de Second Tour. Et pour nous faciliter l’appropriation de ce nouveau vocable périodique, c’est inscrit sur le bon de commande papier et les autres supports de communication. Les habitudes ont la vie dure et même entre nous dans les bureaux, nous peinons à nous défaire (peut-être provisoirement) des éléments de langage acquis.
Maintenant que les grandes lignes du calendrier ont été éclaircies pour tous, nous pouvons nous concentrer sur les dates précises et détaillées. Il importe notamment d’insister sur les dates de commandes. Pour les oranges du mois de..., enfin, du 1er Tour, les commandes ouvrent le lundi 23 octobre par courrier, mail, fax et téléphone. Sur le site internet l’ouverture est décalée de 5 jours pleins pour permettre de célébrer enfin la Journée Mondiale des Pâtes, le mercredi 25 octobre avec une offre disponible uniquement pour cette semaine du 23 au 27 en livraison Mondial Relay (ou Retrait marchandise dans nos locaux 32170 pour les plus proches). Ce qui donne une ouverture des commandes pour le samedi 28... Si vous craignez de ne pas vous en souvenir, nous l’avons présenté en grand et en couleur en dernière page de notre petite lettre ainsi qu’au dos du bon de commande. Tout y est. Dans le détail. Idem pour le Second Tour. En grand, en couleur et en détail. Avec une petite nouveauté inscrite nulle part, durant les périodes de livraisons, le site restera ouvert pour les commandes d’épicerie au détail en livraison Mondial Relay. Vous ne pourrez pas commander d’oranges, puisque les équipes sont en train de les distribuer, mais vous pourrez commander des pâtes au détail, du miel de châtaignier, du piment d’Espelette... Et courant février vous pourrez même commander l’ensemble des nouveaux produits !

Retour à l'Edito <<

>> Article suivant