Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Retour à l'Edito <<

Article précédent << >> Article suivant

 

>>Odissée Pack

//le mystère presque dévoilé

A vertissement : Si vous n’avez pas encore reçu ou ouvert le pack OnéliaBox19 que vous avez commandez, ne lisez pas ces lignes.
Après si vous êtes curieux et assez impatient de savoir, même sans avoir reçu, vous pouvez lire. Il y a bien entendu tous les autres. Celles et ceux qui n’ont pas commandé. Surtout, qui n’ont pas osé commander, sans savoir. Il est vrai que notre communication était assez énigmatique. Et pour vrai, c’était délibéré. Nous voulions entretenir le suspense de la nouveauté jusqu’au bout. Que ceux qui regrettent de n’avoir pas commandé se rassurent, les 3 formes de pâtes présentes dans la OnéliaBox19 seront présentes dans quelques mois dans le catalogue Odissée 20. Ce colis éphémère à la composition mystère était un prétexte pour faire entrer par «la grande porte» ces 3 nouvelles variétés. Et quand nous disons nouvelles, ce n’est pas «nouvelles» que chez nous. Non. Elles sont nouvelles chez Pastificio Gallo, notre fournisseur. Ils étaient d’ailleurs très enthousiastes de nous les présenter. Et ils ont su nous communiquer leur enthousiasme... d’où cette création éphémère. Pour un évènement qui l’est tout autant, même s’il revient tous les ans. Pour celles et ceux à qui cela aurait échappé, le colis OnéliaBox19 était notre façon de célébrer (en avance) la journée Mondiale des Pâtes qui se déroule chaque année le 25 octobre, depuis 1995. Une modeste contribution de notre part pour fêter cet aliment présent dans d’innombrables cultures culinaires à travers le globe. Une journée qui permet de faire mieux encore connaître cet aliment et ses bienfaits nutritionnels. En revanche, au sujet de son origine, la polémique demeure, et avec elle, le mystère. Entre la paternité chinoise, l’importation par Marco Polo ou les traces en Mésopotamie, aucune certitude.
Et nous n’entrerons pas dans le débat.
Ce qui nous intéresse, c’est de les consommer, les déguster et de se resservir!
En revanche, et puisqu’il est temps de parler du contenu, un autre débat pourrait bien s’ouvrir. Après la quadrature du cercle qui restait à ce jour toujours insoluble, Gallo nous offre une solution intéressante sur le spaghetti. Vous avez (ou pourrez bientôt) découvrir le spaghetti carré! Oui, vous avez bien lu, carré! Vous aurez compris que nous sommes bien loin de la transcendance du nombre Pi qui rend l’opération géométrique impossible. Il n’est même pas question ici de faire entrer des carrés dans des ronds. Non, juste de signifier clairement que Gallo propose désormais les «spaghetto quadro» qui sont longs comme des spaghetti mais carrés et pas ronds. Précisions aussi que cette forme, comme les deux autres d’ailleurs, est coupée avec des couteaux en bronze. Cela ne veut pas dire que ces formes sont sur la dernière marche du podium. Les couteaux en bronze présentent l’avantage de faire une coupe moins lisse avec plus de densité qui favorise la cuisson et qui permet aussi à la pâte de mieux se lier à la sauce ou à l’accompagnement servi pour peu qu’il est du liquide. Nous ne pouvions pas nous contenter de vous dire que cela les rendaient meilleurs. Surtout après avoir joué les érudits avec la quadrature du cercle... La seconde forme nouvelle présente dans OnéliBox et bientôt au catalogue se nomme Fusilotti. Une pâte en spirale aux ailettes horizontales rapprochées. Un peu comme des Eliche mais en plus dense (catalogue Odissée 19, p27).
Normalement, c’est à ce moment de la lecture que vous réalisez que l’article n’est pas illustré par des photos de ces 3 variétés et que vous pensez sûrement que cela aurait été tellement plus simple que nos étranges descriptions ou autres comparaisons improbables. Plusieurs raisons à cette absence d’illustration «concrète». Nous savons que les photos attirent l’œil avant le texte. Il était donc difficile de prendre connaissance de l’avertissement initial avant de voir les photos. Et nous ne voulons pas dénaturer la «surprise» pour celles et ceux qui n’ont pas encore reçu leur paquet. Et pour tous les autres, enfin, celles et ceux qui n’ont pas commandé, parce qu’ils attendent de voir, nous ne voulons pas susciter trop de regret et d’impatience alors qu’ils ne peuvent pas encore les acheter. Les photos de ces 3 nouvelles variétés seront donc à découvrir en page 21 du catalogue Odissée20 à paraître en janvier et distribué au cours du 2e tour de la saison à venir.
Tout ce suspense et ce mystère nous conduit tout naturellement à la dernière forme : Paccherri. Et là, la description est tout aussi simple que pour Spaghetto quadro. Imaginez un demi tube de cannelloni... Vous voyez? Et bien c’est à peu près ça. Mais juste à peu près. Parce que contrairement au cannelloni, paccheri n’est pas fait pour être farcie. C’est une pâte qui se cuit à l’eau et qui se consomme avec des sauces proches de celles dévolues d’ordinaire aux formes longues. Un véritable délice.
Enfin, les 2 produits d’épicerie complémentaire qui parachevaient cette composition, n’étaient autre que la purée de tomate et l’origan. Histoire de pouvoir déguster les 3 nouvelles formes simplement sans attendre.
Ultime précision sur le colis OneliaBox en lui même. Si à la réception vous avez trouvé le carton bien rempli, c’est qu’il y a eu un petit couac chez notre fournisseur d’emballage. Entre le carton test utilisé au printemps pour définir le contenu et la production du même carton dans l’été, celui-ci a perdu quelques précieux millimètres sur 2 de ses côtés.

Retour à l'Edito <<

>> Article suivant